Sainte-Cécile d’Albi, la plus italienne des cathédrales gothiques

Art et patrimoine

En partenariat avec La grâce d’une cathédrale

Matthieu Desachy, conservateur général, directeur de la bibliothèque interuniversitaire de Montpellier

Sainte-Cécile d’Albi cache sous ses murs austères de brique en forme de forteresse le plus grand ensemble peint dans une cathédrale gothique en France. Pas un centimètre carré n’a échappé au pinceau des artistes : les onze travées des voûtes de la nef, ainsi que les murs des chapelles, soit près de 2000 mètres carrés, ont été décorés par des ateliers de la région de Bologne au début du XVIe siècle, offrant ainsi un véritable catéchisme en couleurs s’inspirant d’artistes italiens tels que Mantegna, Raphaël ou Pinturicchio. Son surnom de « Sixtine albigeoise » n’est pas exagéré.