Peindre la Bible

Art sacré mercredi 10 février 16:00

Régis Burnet, professeur à l’Université catholique de Louvain

Les artistes sont loin d’être de simples illustrateurs. S’ils s’emparent de la Bible, ce n’est jamais pour en donner un banal équivalent pictural mais pour défendre une esthétique, pour montrer leur supériorité en représentant ce qui peut sembler insaisissable – comme le bouleversement d’une âme qui se convertit, le fugace instant d’une apparition, ou l’effet du discours de foi sur les esprits – pour  dénoncer de manière détournée les horreurs du monde dans lequel ils vivent, ou bien une manière de se faire moralistes et de corriger les vices humains par l’Écriture sainte.