La prétention à l’universel

Cycle "Qu’est-ce-que l’esprit français ?" mercredi 14 février 16:00

Bruno de Cessole, écrivain, journaliste, critique littéraire

Sous réserve, Chantal Delsol, philosophe, membre de l’Institut

Depuis  la « Déclaration des Droits de l’Homme», l’universalisme républicain se veut un idéal philosophique et politique destiné à s’imposer à tous. Ses valeurs, liberté, égalité, fraternité, inscrites sur la devise de la République ont vocation à s’appliquer à tous les hommes et à tous les pays. Pourtant, dès l’origine, cet universalisme proclamé s’est accommodé de discriminations et de « différentialisme ». Notamment, à l’égard des minorités. L’universalisme français n’est-il pas aujourd’hui condamné par le multiculturalisme revendiqué par ces minorités à n’être plus qu’une imposture rhétorique ?