La peine de mort

Rencontres Philo mardi 06 novembre 18:00

Philippe Audegean, professeur des universités, directeur du Centre de recherches en histoire des idées (CRHI, EA 4318), Département de Philosophie, université de Nice Sophia Antipolis - Université Côte d’Azur

La peine de mort est abolie partout en Europe. Toutefois, non seulement cette unanimité n’est pas universelle, mais elle ne doit pas nous empêcher de nous souvenir que, jusqu’au XVIIIe siècle, la légitimité de la peine capitale ne faisait l’objet d’aucune contestation. Dès lors, plutôt que de voir dans cette évolution un signe des progrès indiscutables de la rationalité, ne doit-on pas plutôt considérer l’abolitionnisme comme le produit d’une intuition morale qui reste au fond indémontrable ? L’objet de cette conférence sera de contester cette affirmation en décrivant le lent processus philosophique qui a fini par ébranler l’idée, longtemps tenue pour évidente, selon laquelle le souverain possède un droit de vie et de mort sur ses sujets.