La beauté comme théophanie : une lecture des grands romans en vers du poète persan Jâmi (1414-1492)

Chaire Jean-François Mattéi jeudi 09 avril 18:00

Leili Anvar, maître de conférences en langue et littérature persane, INALCO, traductrice et écrivain

Jâmi (1414-1492) est considéré comme le dernier grand maître de la poésie persane classique. Il reprend dans son œuvre à la fois la tradition poétique persane et les thèmes centraux du soufisme de l’amour, eux-mêmes fortement imprégnés de néo-platonisme. Il s’agira de montrer comment le poète représente la « beauté théophanique » et met en place une doctrine d’« amour mystique » dans la structure narrative de ses grands romans en vers (particulièrement Joseph et Zoleykhâ et Leyli o Majnûn) par la constellation de métaphores intimement reliées entre elles. La conférence sera accompagnée d’une projection de miniatures persanes illustrant le propos.