J’ai laissé le piano dans la maison de Mostaganem

Théâtre

 

Avec Jacqueline Bellido, auteur du texte et metteur en scène, et Mélina Burlaud, pianiste

Scénographie de Laurent Paris

Ce spectacle est une invitation à entrer « par la petit porte » dans l’histoire de France et l’histoire de l’Algérie, qui se sont confondues pour tourner une page sans la clore. Très loin de toute mise au point partisane et beaucoup plus qu’un énième témoignage, il offre la possibilité d’approcher de l’intérieur des faits habituellement observés de l’extérieur, de donner à ceux qui ont vécu la guerre d’Algérie comme à ceux qui ne l’ont pas connue, l’opportunité d’échapper un instant au glacé des récits historiques pour éprouver, le temps d’un spectacle, une histoire d’amour et de fraternité.