Histoire et déformation idéologique : Pouvons-nous encore penser librement ?

Histoire et patrimoine mardi 20 novembre 16:00


Denis Tillinac, journaliste, écrivain
Jean Sévillia, journaliste, essayiste, historien, chroniqueur au Figaro Magazine
L’auteur d’Histoire passionnée de la France a été le premier à dénoncer le politiquement correct appliqué au traitement de notre histoire. Cette déformation idéologique du passé, inspirée par une vision réductrice de la France d’avant 1789, par un anticléricalisme systématique et par une certaine vulgate marxiste, a contribué, selon Jean Sévillia, à forger une interprétation monolithique, une doxa, à laquelle il rétorque par sa propre vision, inscrite dans la grande tradition conservatrice et appuyée sur une vaste culture historique et journalistique.