Être le bien d’un autre. Remarques sur la condition animale dans le droit

Rencontres Philo mardi 04 décembre 18:00

Florence Burgat, philosophe, directeur de recherche à l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), détachée aux Archives Husserl (ENS-CNRS)
Être le bien d’un autre, c’est être la chose sur laquelle le propriétaire a le droit de vie et de mort. Tel est le régime auquel les animaux sont soumis dans le droit. Nous présenterons l’évolution des textes pour tenter de saisir au plus près ce qu’est la condition animale dans le droit, une condition bien étrange, à l’heure où la qualité de sensibilité définit les animaux dans le Code civil.