Dissuasion nucléaire de la France. Technique et stratégie

Stratégie

Patrice du Puy-Montbrun, vice-amiral (2s), ancien commandant des sous-marins nucléaires d'attaque, ancien commandant d’un sous-marin nucléaire lanceur d’armes nucléaires, le SNLE L'INFLEXIBLE

L’onde de choc stratégique qu’a été l’échec de Suez a déterminé la volonté française initiée dès 1945 avec la création du Commissariat à l’Énergie Atomique de se doter de l’arme nucléaire. Les travaux visionnaires de Marie Curie ont ouvert la voie à l’énergie nucléaire civile et militaire. Quels en sont les fondements ? Ceux de la médecine nucléaire, de la production d'électricité et surtout de l’arme. Celle-ci se révèle plus stratégique qu’aucune ne l’a jamais été avant elle de par les développements techniques qui ont dû l’accompagner, faisant notamment de l'espace proche de la Terre un nouveau champ de puissance des États.