« De la nature et des racines du terrorisme »

Cycle "terrorisme et nihilisme" mardi 28 mai 16:00

Bruno de Cessole, écrivain, journaliste, critique littéraire

Jean-Luc Marret, chercheur à la Fondation pour la recherche stratégique   

Si on compte par dizaines de milliers les actes terroristes depuis une dizaine d’années et si leur nombre ne cesse de croître, la notion de terrorisme reste un thème permanent de débats et de divisions parmi les politologues, les juristes, et les historiens, tant le phénomène est difficile à définir. Selon les Nations Unies relève du terrorisme « tout acte commis dans l’intention de causer la mort ou des blessures graves à des civils ou à des non-combattants, qui a pour objet, par sa nature ou son contexte, d’intimider une population ou de contraindre un gouvernement ou une organisation internationale à accomplir un acte ou à s’abstenir de le faire ».  En d’autres termes, le terrorisme est une idéologie en actes usant de la violence à dessein politique. Bruno de Cessole et ses invités s’interrogeront au cours de ce cycle sur les racines historiques, politiques, économiques, et psychologiques, du terrorisme, sur ses différentes incarnations historiques, de l’Antiquité à nos jours, sur ses conséquences politiques et économique, sur les changements qu’il suscite dans le droit et dans les libertés publiques, ainsi que sur les mesures, préventives et répressives, mises en pratiques par les autorités étatiques pour y faire face. Enfin, ils tâcheront de mettre en lumière le lien secret qui unit le terrorisme et le nihilisme, ce fatum de notre époque, comme Nietzsche l’avait pressenti et Heidegger annoncé. 

À la fois menace et défi auxquels sont confrontés non seulement les États occidentaux mais aussi nombre de pays du Moyen-Orient, d’Afrique et d’Asie, le terrorisme est un acteur majeur de l’histoire contemporaine. Pour autant, le phénomène reste malaisé à définir tant il est vrai qu’il n’existe pas de terrorisme en soi, mais seulement des actions et des stratégies terroristes situées et datées. Cette conférence inaugurale s’efforcera de montrer en quoi le terrorisme actuel diffère du tyrannicide, du régicide, et des meurtres de masse d’autrefois, quels sont ses buts, de quelle légitimité il se réclame, et quelles sont ses racines, objectives et subjectives, historiques, politiques, et psychologiques.