« Averroès, le commentateur d’Aristote »

Les grecs, Les arabes et nous : Science et philosophie

Farah Cherif Zahar, maître de conférences en Philosophie
à l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis
Le commentaire du corpus aristotélicien occupe la
majeure partie de l’oeuvre philosophique d’Averroès (Ibn
Rušd, 1126-1198). Farah Cherif Zahar propose de revenir
sur la forme qu’a prise cette activité exégétique, sur la
place qu’Averroès lui accordait dans sa conception de la
philosophie envisagée dans son rapport à la loi religieuse, à
Dieu et à l’ensemble de la création et, enfin, sur l’influence
particulière qu’elle a exercée sur les penseurs latins du
Moyen Âge.