Antoine de Saint-Exupéry et Consuelo, correspondance 1930-1944

75 ans du Petit Prince mardi 30 novembre 16:00

Alban Cerisier, archiviste, secrétaire général des éditions Gallimard
Buenos Aires, septembre 1930. Antoine de Saint-Exupéry fait la connaissance de Consuelo Suncín Sandoval. Après quelques semaines de vie commune en Argentine, ils choisissent de se marier en France, à la mairie de Nice. La vie conjugale du couple sera un parcours bien chaotique. Mais Antoine et Consuelo ne se délieront jamais de leur alliance, pourtant soumise à des polarités contradictoires. Elle les réunira dans les moments les plus difficiles, jusqu’à New York où l’écrivain se trouve exilé entre 1941 et 1943. Ces années sont aussi celles de l’écriture du Petit Prince — une fable qui illumine, en leur donnant son sens le plus profond, ces lettres aujourd’hui rassemblées dans un livre, souvent déchirantes d’émotion, où alternent la grâce et le désarroi, la défiance et la lumière.
« Il était une fois un enfant qui avait découvert un trésor », écrit Antoine de Saint-Exupéry dans sa première lettre à Consuelo. « Mais ce trésor était trop beau pour un enfant dont les yeux ne savaient pas bien le comprendre ni les bras le contenir. Alors l’enfant devint mélancolique. »